Le rendez-vous incontournable de musique Punk et alternative cette année encore ! Pour la 13e année Zikenstock a rassemblé 17 groupes de Punk, Oï, Reggae et Ska venant du monde entier pour rappeler que la culture alternative n’est pas morte, et que les Punk sont toujours debout et ils en veulent !

C’est toujours pour moi l’un des rendez-vous musical incontournable de l’année, avec cette année pas mal de bonnes découvertes, le festival Punk et alternative Zikenstock a de nouveau mis le feu à la scène alternative ! Retour sur cette excellent weekend de musique avec à la fin de l’article une fiche résumé rassemblant les informations utiles sur le festival et le lien vers l’album photo des concerts.

Le rassemblement Punk du Nord de la France !

Zikenstock c’est un festival de musique Punk et Alternative de taille moyenne qui se déroule au Cateau-Cambrésis la première semaine de mai, du 8 au 10 pour sa treizième édition et qui rassemble des festivaliers de toute la France mais aussi de bien au delà de nos frontières. Dans la ligné des grands festivals Punk, le festival offre pour 23€/jours ou 39€ les deux jours une excellente programmation avec pas moins de 17 groupes de Punk, Ska, Oï!, Hard Rock pour le plus grand plaisir des festivaliers et fan de la scène alternative française et mondiale. Tout cela dans une ambiance festive, libre et électrique du début à la fin avec un grand nombre de festivaliers en pleine forme alternant les concerts et le camping si bien que la scène a toujours un public plus ou moins nombreux mettant l’ambiance avec les groupes.

En ce qui concerne le festival en lui-même, une scène sous un chapiteau avec aucune grille (un simple service d’ordre pour les festivaliers restant trop sur scène), un grand nombre de petits commerçants et stands de restauration, deux peintre/grapheur qui tous les ans créé un tableau sur le festival et bien-sûr un camping à l’arrache où les festivaliers mettront l’ambiance de l’ouverture du festival à l’après-midi du dimanche, peut-être au malheur de certains voulant dormir bien-sûr. Question nourriture, il n’est pas forcément obligatoire de prévoir tout à l’avance, des restaurateurs sur le festival et juste à côté un supermarché qui voit défilé des festivaliers continuellement pour se procurer alcools et nourriture (pratique quand au final il fait très beau et qu’on décide de ce fabriquer des barbecues improvisés).

La culture musicale alternative au rendez-vous

Comme dit plus haut c’est une réelle occasion de voir des groupes inédits et mythique car comme chaque année le festival trouve toujours certains groupes pas très connus ou ne passant pas souvent en France comme par exemple cette année Roy Ellis mais aussi des groupes que l’on connais bien mais ne se lasse pas de voir en concert :

  • Toxic Waste : groupe de Rock Punk Lillois existant depuis 1990. Malheureusement comme tout premier groupe du festival, je suis arrivé au dernier morceau.
  • Opium du Peuple : groupe de Punk Rock dont le concept est de reprendre les standards de la variété (Voulzy, Halliday, Goldman…) à la sauce Punk/Métal. Cela faisait longtemps que je voulais les voir car ils sont vraiment excellent en live !
  • Demented Are Go : groupe de Psychobily formé en 1982 et considéré comme l’un des premiers groupes du genre. Une musique excellente et une présence scénique explosive voilà comment on pourrait résumé leur show !
  • The Aggrolites : groupe de Skinhead Reggae et Ska Américain existant depuis 2002, leur savant mélange de reggae, de soul et de rock teinté de rocksteady m’a vraiment donné la pèche ! 
  • Buzzcocks : groupe de Punk Rock britannique originaire de Manchester fondé en 1975 considéré comme l’un des principales de la première vague de Punk/New Wave. C’est du bon Punk anglais comme on l’aime !
  • The Damned : groupe de Punk Rock britannique fondé en 1976 et inspirateur du Rock Gothique. Un mélange musical assez impressionnant.
  • Le Bal Des Enrages : initialement fondé en 2009 pour une date unique ( Festival au Pont du Rock), le groupe est un rassemblement d’un grand nombre de noms connus de la scène alternative française (Tagada Jones, Parabellum, Lofofora, Punish Yourself, La phaze…) se rassemblant pour faire quelques tournées pour reprendre 40 ans de rock’n’roll à forte influence punk. Bref, un show unique qu’on voit que rarement avec 17 artistes sur scène. (voir la vidéo plus bas avec leur reprise de Cayenne).
  • Existence Saine : groupe de reprise acoustique à coups d’accordéon et de guitare qui a brillamment animé le bar à l’ouverture du second jour.
  • Les Clébards : groupe de rock engagé fondé en 2007 à la musique très concert en bistrot. C’est l’une des grandes découverte du festival, depuis j’adore ce groupe et compte les retrouvé sur d’autres scènes.
  • Hors Controle : groupe de Oï antifasciste existant depuis 2000, je pense qu’on a pas besoin de présenté comme groupe c’est une référence de la scène antifasciste !
  • Funeral Dress : groupe de Street Punk belge existant depuis 1985 et dont l’énergie m’a complètement scotché ; ils ont une présence scénique impressionnante !
  • Anti Nowhere League : groupe de punk rock britannique formé en 1980 très rock’n roll et métal.
  • The Skatalites : groupe de ska/jazz originaire de Jamaique existant depuis 1964 et ayant joué un rôle dans la popularisation du ska. Ils ont mis une ambiance énergique et de la bonne humeur comme aime !
  • Conflict : fondé en 1981 est un des groupes les plus importants de la scène anarcho-punk londonienne. Un groupe que j’avais âte de voir mais malheureusement j’ai été un peu déçus du concert (la violence de la musique Punk n’était peut être pas à la bonne place entre The Skatalite et Roy Ellis).
  • Perkele : groupe de Oï suédois antifasciste fondé en 1994 que je ne connaissais pas et fait partis de mes coups de cœur de cette année. 
  • Roy Ellis : un grand homme de la scène Ska Reggae ! La légende Roy Ellis était présent pour conclure la 13e édition et l’ambiance a tenu jusque là pour ce qui fùt un grand moment. 

Encore une excellente édition cette année et je vous conseil vraiment de ne pas rater l’année prochaine ! Il y’a juste à noter un petit point négatif, je ne sais pas si c’est d’avoir été avec une personne arrêtant de fumer qui m’a fait m’en rendre compte, mais le chapiteau étant ouvert à l’extérieur dans le sens du vent l’air devient vite enfumé par la cigarette et j’avoue que cette année par moment s’en été irrespirable quand on s’éloigné du devant de scène. Vous trouverez juste en dessous la fiche sur l’événement qui vous donnera tous les informations et liens utiles sur le Zikenstock.

Infos pratiques :

A voir aussi :

Allez l’année prochaine ce sera les 5 et 6 mai pour la 14e édition en pleine période d’élection ; on s’y retrouve sans faute !

PARTAGER
Article précédentRock’N Festival 5
Article suivantPlouckstock 5
Geoffrey
Jeune picard de 26 ans passionné de photographie et d’un naturel curieux de découverte. Outre la photographie, j’adore la musique, la plongée sous-marine, le roller et par dessous tout découvrir, que ce soit des lieux, des événements, des cultures.. tout ce sur quoi je peu porter le regard. Bref découvrir le monde qui m’entoure et celui au delà en prenant mon temps, et l’immortaliser avec mon appareil photo !

LAISSER UN COMMENTAIRE