Interlude Photographique

Un photographe en vadrouille

Exploration culturelle et découverte du monde

2024 : C’est reparti !

29 janvier 2024 | Annonce

Aprés une année sans aucune nouveauté, fini la pause, je suis de retour ! Les 10 ans d’Interlude Photographique approchent et plusieurs projets sont en préparations :  je vous propose une petite rétrospective de l’année 2023 et annonces de ce qui sera proposé sur le site en 2024.

Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour 2024. 2023 a été une année bien vide et comme annoncé me revoilà en ce mois de janvier. Après une année sabbatique 2024 sera consacrée à plein temps à Interlude Photographique et enfin profiter de cette version du site web entamé à l’origine en 2020 pour les 5 ans. 2 années de COVID et une heureuse nouvelle plus tard, 2023 nous a prouvé que cette période compliquée était enfin derrière nous et qu’on pouvait se projeter sereinement pour la suite. Et pour Interlude Photographique ce sera avant tout les 10 ans qui auront lieu en janvier 2025 et plusieurs projets cette année préparent cela. Mais j’en parlerai un peu plus bas, commençons par l’habituel bilan de l’année passée.

 

2023, petit bilan d’une année sabbatique

Comme annoncé en janvier 2023 l’année a débuté par l’arrivée de notre premier enfant et j’ai pris la décision de mettre en pause Interlude Photographique pour m’y consacrer complètement et être là à chaque instant durant sa première année. Ce fut l’un des meilleurs choix que j’ai faits, et constater au lendemain de ses 1 an tout ce que nous avons déjà partagé je comprends l’adage « ils grandissent trop vite ». Et quitte à parler de choses personnelles j’ai redéménagé dans le secteur laonnois, ce qui pour quelqu’un revendiquant son envie de voir du lointain se traduit par un retour à la case départ, mais cela m’a donné une idée pour la suite. (fermeture de la parathèse vie privée)

Malgré une vie familiale à construire j’ai quand même pu participer durant l’année à quelques événements qui me tenait à cœur, comme le concert de Rammstein au Stade de France, Skynd au Trabendo ou encore l’Arsenal Rock, car oui le besoin de pogoter cela ne se contrôle pas. Et surtout renouer avec les randonnée et vadrouille à moins d’une heure de chez soit, avec notamment le parc d’Isle de Saint-Quentin et les forêts axonaises. Mais forcément pas de voyages cette année, nous attendons 2025 pour enfin réaliser notre idée de mois en Russie et d’autres projets similaires.

Eglise fortifiée de St Médard de Parfondeval
Eglise fortifiée de St Médard de Parfondeval

Rammstein en concert au Stade de France le 22 juillet 2023

Eglise fortifiée de St Médard de Parfondeval

L’année aura tout de même vu la réalisation de 9 reportages photo qui ne sont pour le moment pas dans la galerie, je me suis peut-être un peu trop attaché au concept d’année sabbatique. Mais ils seront vite mis en ligne c’est l’une des priorités de ce début d’année ; le retour du contenu sur le site web présent, mais aussi passé. Car en 10 ans c’est plus de 400 reportages que j’ai produits, dont plus des trois quarts ne sont plus en ligne faute de temps pour les repartager après le piratage. Ce qui m’amène à parler de l’avenir d’Interlude photographique et de cette décennie de partage.

Retour sur 10 années de partage photographique

J’avoue pour ceux me suivant depuis le début je donne l’impression de compter bizarrement en indiquant les 10 ans pour 2025. Car oui j’ai commencé fin 2013 à réaliser mes premiers essais photographiques, puis la page « Interlude Photographique » a été créée en janvier 2014. Une page où j’ai partagé un peu plus de 20 reportages photo à l’époque. Mais c’est l’ouverture du site web en janvier 2015 que je retiens comme l’aboutissement de ma réflexion de comment partager et les prémices d’une certaine maturité dans le projet. Je vous donne donc rendez-vous le 1er janvier 2025 pour les 10 ans, surement une nouvelle version du site web et surtout quelques grosses idées. Mais ne partez pas pour autant, cette année sera quand même fournie en contenu, en partie sous le signe de la nostalgie et du passé ! Car en regardant le chemin parcouru en ce temps, soit un peu moins d’un tiers de ma vie, je me rends compte à quel point je tiens à ce projet et j’ai envie que le partage continue, mais aussi reflète cette période.

2014 ayant vu la publication de mes premiers travaux, 2024 sera l’occasion de vous faire voyager en arrière d’une décennie et de repartager tout ce contenu qui avait disparu suite au piratage du site web. C’est l’un de mes objectifs à partir de maintenant, le retour de tout contenu pour au plus tard sa date d’anniversaire des 10 ans. Donc si mes calculs sont bons en 2029 le site aura tout les réalisations d’avant piratage, mais je m’emballe surement un peu. En tout cas l’année sera en partie placée sous le signe de cette nostalgie et pour cela j’ai créé une page dédiée offrant une frise chronologique qui se remplira avec le contenu daté de 10 ans en arrière. Ayant aimé l’idée de ce bon dans le temps, sans nécessiter d’avoir une DeLorean, j’ai aussi ouvert un second compte Instagram où je publierai le contenu en direct de l’époque. Vous pourrez de plus trouver dans la partie projets photo de la galerie un album présentant quelques photos sorties tout droit de mes archives d’avant que je me lance dans la photo.

Lavoir "Le Cailleux" à Parfondeval

La plus vieille photo que j’ai pù retrouver, 2007 lors d’une visite avec mes parents de Bérziers je vois une idée de cadrage et emprunte leur appareil photo le temps d’un déclenchement.

Le passé aura donc une grande part cette année dans mes réalisations, mais pas la principale ! La publication de reportages récents sera toujours la priorité : je me lance dans la concrétisation d’un projet qui me tient à cœur depuis quelque temps et sera au cœur d’Interlude Photographique pour au moins un an.

L’Aisne à l’honneur cette année

L’Aisne, et plus largement la Picardie, est un territoire que j’affectionne tout particulièrement. J’y ai vécu une grande partie de ma vie et y suis toujours revenu. Que ce soit pour ses paysages, son histoire, son activité culturelle, on n’a pas à rougir d’autres départements. Et pourtant en me renseignant l’année dernière pour des randonnées ou des itinéraires je me suis rendu compte que l’Aisne été absente de nombre de guides touristiques, de livres de randonnées, etc… Le Chemin des Dames n’est même pas proposé dans le guide des Lieux de mémoire en France du Petit Futé pour ne citer qu’un exemple.

J’ai donc décidé de consacrer cette année à l’Aisne, je repars à son exploration et en vous proposerait au moins un article chaque semaine. Je vous emmènerais découvrir l’histoire de notre département, ses paysages, les particularités de son monde rural… mais aussi ce qui fait son folklore, sa culture. Car avant de vouloir à tout pris chercher le dépaysement en souhaitant toujours allez plus loin vers l’inconnu, le plus important c’est déjà de connaitre ce qui se trouve aux pieds de sa porte et de se rendre compte des choses nous entourant. Après tout une personne venant d’Inde, des USA, d’Australie ou je ne sais où, et se retrouvant dans l’un de nos villages ou dans notre campagne ne s’émerveillerait-il pas à la façon dont nous découvrons nous-mêmes son pays ?

Première version d’Interlude Photographique

Le pays Laonnois dans toute sa beauté

Donc voilà une année qui promet d’être bien remplie, comme je l’ai dit à temps plein. Le but étant de réussir à relancer tout ce qui faisait mon envie de partager à travers ce projet et de retrouver la motivation d’avance COVID, pouvoir enfin passer à autre chose. Je vous épargne les détails d’autres idées et l’avancement du passage vers une activité professionnelle dans la photographie, j’aurai l’occasion de revenir là-dessus plus tard. La priorité cette année sera de partager mon regard à la fois sur l’Aisne, mais aussi le souvenir de ces 10 années.

 

Je vous remercie de m’avoir lu, vous renouvelle mes vœux pour l’année 2024 et vous donne rendez-vous le mercredi 7 février pour la publication du premier article de l’année.

D'autres articles à découvrir

Partager l'article

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *