Interlude Photographique

Un photographe en vadrouille

Exploration culturelle et découverte du monde

Galerie   France   Paris   Mushroomhead à la Maroquinerie

Mushroomhead à la Maroquinerie

Après 2 ans d’attentes, Mushroomhead, accompagné de Skarlett Riot et Sickret, est enfin venu enflammer les planches de La Maroquinerie de Paris et défendre son nouvel album.

Longtemps repoussée pour cause de COVID, d’abord prévu en juillet 2020 puis en 2021, cette tournée devait permettre au groupe américain de présenter son opus sorti en 2020 ; A Wonderful Life ! Organisé par Veryshow Productions, c’était d’ailleurs la première fois que je voyais un concert à La Maroquinerie, dont j’ai vraiment bien aimé le concept : une cour avec bar/restaurant et la scène plus un bar en sous-sol.

Et la soirée a commencé par des têtes déjà entendues, pour ceux qui comme moi avaient fait le Rock’N Festival 7, les britannique de Skarlett Riot et leur chanteuse charismatique. La formation de métal alternatif est elle aussi en tournée européenne à l’occasion de son 3e opus ; Invicta, sortie en 2021. Les passages rythmiques font toujours autant le travail et le public, dont pas mal de fans étaient présents, a pu profiter des moments d’échanges avec la chanteuse qui s’est même offert un bain de foule sur la fin du set.

Place ensuite à du bon Nu Metal avec la performance des Suisses de Sickret. Découverte du jour, le quatuor m’a beaucoup fait penser aux compositions de groupes comme In Flames. À grands coups de batterie et de riffs de guitare, le groupe a proposé une musique brut permettant de bien se préparer à la conclusion de la soirée.

La salle est semble toute comble pour la montée en puissance qui va suivre. Le groupe originellement formé à Cleveland (USA) est un acteur indissociable de la scène métal américaine des années 90 et 2000. Avec bientôt 30 ans de carrière et 8 albums à leur actif j’attendais toutefois ce concert avec appréhension, la formation ayant beaucoup changé sur la période 2014-2018 avec le départ des derniers membres d’origines, hormis le batteur Steve Felton.

Les premières notes de A Requiem For Tomorrow se font entendre et c’est sous une ovation euphorique que leur métal hybride prend son envol, comme une rencontre entre métal industriel et nu métal. Composé de 7 membres sur scène c’est un vrai spectacle qui s’offre, que ce soit par la précision et la rage des compositions que par leur dynamisme qui donne l’impression qu’ils sont partout. Un batteur accompagné sur certaines chansons par deux percussionnistes, comme sur les excellents Qwerty et 12 Hundred, fournis une base solide soutenue par les lourds riffs du guitariste et la basse vibrante, le tout permettant à la dualité des chanteurs de donner leur meilleur. On retrouve vraiment l’expérience qu’on peut entendre sur les albums avec deux voix qui se complètent, tantôt violents, tantôt mélodiques.

Le spectacle ne s’arrêtant pas qu’à la musique, le groupe a une esthétique bien à lui que ce soit par l’utilisation de masques, sa mise en lumière, de même que son interaction avec son auditoire. Que ce soit les chanteurs ou les musiciens, ils auront passé le concert à chercher des endroits où monter et à slamer dans la salle dont le plafond bas leur permettait de tenir debout sans problème. Une relation avec le public qui se ressentira beaucoup dans les échanges entre les chansons, mais aussi par la venue après la fin du set de certains membres pour rencontrer leurs fans, un vrai plaisir de simplicité.

La conclusion vous vous en doutez, c’était un concert de dingue et j’avoue que j’apprécie particulièrement ce genre de groupe plus dans des « petites » salles que sur des grandes scènes et La Maroquinerie était parfaite pour cela.

Informations

  • 30 juin 2022
  • Paris, France
  • Concert
  • 52 photos

Merci d’avoir visionné cet album photo dédié au concert de Mushroomhead, Sickret et Skarlett Riot à la Maroquinerie de Paris !
S’il vous a plu n’hésitez pas à le partager, laisser un commentaire ou  visiter d’autres albums photo sur le même sujet.

Plus d'albums photo ?

Partager l'album photo

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.